Frank Adins s’adresse à la conférence ‘Missie Multimodaal’

Fin novembre 2018, Multimodaal.Vlaanderen et North Sea Port ont organisé la première édition de l’événement ‘Missie Multimodaal’. Plus de 250 participants ont pu s’inspirer d’exemples de solutions multimodales dans le port de Gand. Plusieurs entrepreneurs de premier plan y ont également expliqué les opportunités et les risques d’un transfert modal. Frank Adins, président de Transuniverse Forwarding, était l’un deux.

La multimodalité est aujourd’hui très appréciée et promue, mais la réalité économique dissuade encore de nombreuses entreprises logistiques. Elles doivent d’abord faire le ‘transfert mental’ avant de pouvoir réaliser le ‘transfert modal’ et transporter les marchandises de manière plus durable.

Frank Adins a expliqué aux invités que, outre l’environnement, ce sont des aspects opérationnels et financiers qui ont été décisifs dans la décision de Transuniverse d’adopter l’intermodalité. “Nous ne voyons que des avantages : moins de risques d’accidents et de dommages, moins de formalités douanières, moins d’influence de la météo et moins de chauffeurs routiers”, a-t-il dit.

La conclusion de cet événement était que les entreprises qui font le pas vers la multimodalité doivent bien évaluer les possibilités et les obstacles, mais que celles qui franchissent le pas peuvent cueillir les fruits de cette décision.

play_circle_filled

En haut