Actif sur l’Iran depuis 35 ans

Cette année marque le 35e anniversaire du premier transport de groupage de Transuniverse Forwarding vers Téhéran. Depuis, notre entreprise est devenue le grand spécialiste du transport vers l’Iran, avec en moyenne cinq départs par semaine. Maintenant que les sanctions contre ce pays ont été assouplies, le trafic augmente à nouveau fortement.

Transuniverse Forwarding est aujourd’hui un des principaux transporteurs d’Europe pour les envois de groupage vers L’Iran. « Notre force, c’est que nous desservons l’Iran directement depuis nos hubs de Wondelgem et Milan. C’est presque unique en Europe. Nous n’avons pas besoin de travailler avec un réseau ou avec des plateformes de transbordement. Par conséquent, le temps de transit est beaucoup plus court. Cela réduit également le risque de dommages, puisque les transbordements ne sont pas nécessaires », explique Kevin Van Ongeval, Business Development Manager et responsable du réseau TUF. Un service direct est de ce fait extrêmement important pour les clients iraniens.

La distance de 5.000 km est parcourue – en partie par la route et en partie en intermodal (sous TIR) – en seulement 10 à 12 jours. Les camions partent de Wondelgem et traversent l’Allemagne, l’Autriche, la Hongrie, la Bulgarie et la Turquie jusqu’à Bazargan en Iran, juste de l’autre côté de la frontière. « Là-bas, notre agent local, Bar Baran Iran, s’occupe du traitement ultérieur des documents et nous veillons à ce que les marchandises soient livrées en bon état à l’entrepôt douanier », explique Van Ongeval.

Transuniverse Forwarding transporte sur l’Iran non seulement des marchandises conventionnelles, mais également des produits réfrigérés ou ADR. Les chargements typiques sont des produits pharmaceutiques, des matières premières pour l’industrie de la peinture et des pièces détachées pour l’industrie automobile.

« Depuis que les sanctions contre l’Iran ont été assouplies il y a deux ans, les échanges commerciaux avec ce pays ont repris très fortement. Entre 2012 et 2016, lorsque les sanctions étaient appliquées, nous avons toutefois maintenu ce service, quoique à faible capacité. Cela n’était pas facile, compte tenu des nombreuses règles qui s’appliquaient et du problème des paiements », précise Theo Timmerman, le responsable de ce trafic chez Transuniverse Forwarding.

Deux fois par an Kevin Van Ongeval et Theo Timmerman se rendent en Iran pour entretenir de bonnes relations avec leur partenaire Bar Baran Iran et les clients locaux.

play_circle_filled

En haut